Le baby-poney, le nouveau sport de Mlle B

BABYPONEY YUTZ

Pour cette nouvelle rentrée, nous avions initialement prévu de renouveler notre adhésion au club de baby Gym (premier sport pratiqué par Mlle B dont je vous ai parlé ici) mais c’était sans compter la réorganisation de leur planning. En effet, nous avions environ 30 minutes de route pour nous y rendre et le cours débutait auparavant à 10H15 mais cette année ils l’ont décalé à 9H et je n’avais pas envie que les mercredis deviennent synonymes de course contre la montre comme les autres jours de la semaine.

J’ai donc décidé de voir si je ne trouvais pas une autre activité pour Mlle B. Et j’ai opté pour le baby-poney !

C’est quoi le baby-poney ?

Proposée à partir de 18 mois avec l’accompagnement des parents, c’est une activité d’exploration qui permet aux tout-petits de découvrir et tester leurs sens, leur corps et leurs capacités, tout en étant réconfortés par la présence des parents et le côté peluche de l’animal.

Pour commencer, le baby-poney ce sont des odeurs : la paille, le foin, le poney, le cuir, l’herbe, la sciure… Et puis c’est le toucher : les poils sont doux, les crins sont raides, les naseaux soufflent du chaud sur les doigts, le cuir est lisse. Et puis il y a les brosses qui grattent, d’autres qui piquent, des grandes et des petites. La selle est lourde, les rênes sont légères. Ce sont aussi des sons : les sabots qui claquent, les oiseaux, le vent, les hennissements, le tracteur, le ruisseau, les poneys qui mangent. Et puis bien sûr tant de choses à voir et à faire.

BABYPONEY

Qu’est ce que cela apporte aux tout-petits ?

Le baby-poney a un rôle pédagogique très fort. Il apporte un contact physique, qui développe le toucher et l’odorat. C’est très important. Il s’établit une relation, une complicité entre bébé et l’animal qui est très positive. L’animal ne parle pas, il ne juge pas. C’est une relation non verbale qui s’établit et c’est elle qui est intéressante. Le poney devient un confident, celui à qui bébé communique ses joies et ses tristesses. L’enfant prend conscience de son potentiel grâce à l’animal. La relation qu’il établit avec le poney est saine, dans une bienveillance réciproque. Grâce à l’équitation, les tout-petits gagnent en confiance, en concentration, en autonomie et en équilibre.

Comment se passe une séance de baby-poney ?

La séance dure 45 minutes et un parent doit être présent afin de pouvoir garantir la sécurité de son enfant en étant en permanence à ses côtés.
On débute la séance en s’occupant de son poney, on va le chercher, on apprend à le brosser, à prendre soin de lui, à respecter l’animal qui n’est pas un jouet mais bien un être vivant.
Ensuite, on s’équipe (port du casque obligatoire), on peut prévoir une paire de bottes et un legging ! Puis on équipe le poney, c’est le moment de le seller et de le brider.
Enfin on monte en selle. Les enfants sont à cheval pendant 30 minutes. Chaque parent aide le bébé à bien se positionner sur la selle. Les parents restent toujours à côté. Au début, il faut aider l’enfant à tenir en selle, surtout au trot et puis très vite il trouve son équilibre et se tient tout seul ! Il peut même commencer certains exercices : lever les mains, se toucher le nez, ses pieds, faire un câlin au poney, « faire le moulin » (faire un tour à 360 degrés sur le dos du poney). L’important est d’acquérir une décontraction à cheval et avoir confiance !
La séance terminée, les enfants prennent à nouveau soin de leur poney.

Le matériel d’équitation pour bébé

Au tout début on investit au minimum dans l’équipement. Une paire de bottes et un legging peuvent suffire. La plupart des clubs prêtent des bombes pour commencer et du matériel de pansage. Ce n’est que quand l’enfant est plus grand qu’on nous demande de lui acheter son propre casque.
Pour notre part, nous avons été chez Décathlon pour nous équiper. Vous trouverez ci-dessous le matériel que nous avons acheté pour l’année d’équitation à venir.EQUIPEMENT BABYPONEY

Pantalon équitation baby/Bottes équitation bébé /Chaussettes équitation BABY

Le baby-poney est-il dangereux pour le dos de bébé ?

Au niveau physique, le sport équestre pour bébé apporte une très bonne coordination et contrairement aux idées reçues, lorsque la posture est bonne, il est bon pour le dos, qu’il muscle et tonifie. Il assouplit adducteurs, bassin, haut du corps, améliore l’équilibre et permet d’acquérir une certaine endurance à l’effort.

Si elle est faite dans l’harmonie, l’écoute et le respect de l’enfant, l’équitation pour les tout-petits a bien des atouts. Chaque enfant est différent. L’adulte a le devoir de l’aider à avancer et de croire en lui. Les apprentissages précoces, comme l’équitation pour les tout-petits, sont un gage de réussite. Il faut cependant respecter le rythme de chacun. Le poney est un partenaire idéal pour bien grandir et gagner de la confiance en soi.

Pourquoi on aime ♥

  • La complicité avec le poney : on apprend à ne pas avoir peur du poney et on créé un vrai lien de complicité avec l’animal.
  • Une bonne manière de responsabiliser : en apprenant à brosser, équiper et prendre soin de son poney, l’enfant se responsabilise.
  • Un sport en pleine nature : on se retrouve en plein centre équestre, au milieu des champs avec des poules, coqs, chevaux, poneys… c’est le retour à la nature pour nos bébés bien trop souvent enfermés en intérieur.
  • L’autonomie : on prend en charge le bien-être de l’animal et on doit veiller à bien s’en occuper tout seul comme un adulte.
  • Confiance et prise de décisions : on doit prendre des décisions lorsqu’on doit diriger l’animal, se lever, trotter…
  • Le respect des consignes : on doit toujours mettre une bombe pour faire du poney, on ne passe pas derrière un poney trop près…
  • Le respect de l’animal : à qui on dit systématiquement merci pour la balade sur son dos, à qui on fait des soins post-balade, à qui on fait des bisous.

Mlle B a eu un peu d’appréhension au départ mais c’est normal ! Elle a ensuite très vite adhéré et a même voulu faire du trot.

En pratique

Je vous conseille de faire comme nous en débutant par un cours d’essai afin de voir si votre enfant apprécie l’équitation. A la fin du cours d’initiation vous verrez tout de suite si votre enfant a apprécié. Mlle B me disait : “Maman ! Encore un tout petit peu, stp !”.

Centre équestre de Yutz

13, rue de Poitiers, 57970 Yutz, France

Prix licence FFE : 25 €
Adhésion annuelle : 120 €
Carte de 20 leçons : 250 €

Vous pouvez vous rendre sur le site de la fédération française d’équitation pour trouver les coordonnées du poney club le plus proche de chez vous et connaître ses tarifs.

Et vous, vous pratiquez des activités avec vos bébés ?

IMAGE PINTEREST_BABYPONEY-01

N’hésitez pas à repinner l’image ci-dessus, si le sujet vous intéresse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.